Mairie de la Commune V : RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CONSEILLERS COMMUNAUX

0
186

Dans le souci de servir les citoyens de la collectivité conformément à la loi et la règlementation, le maire de la Commune V du District de Bamako, Amadou Ouattara a présidé, mardi dans les locaux de la mairie, l’ouverture de la 3ème session de formation des conseillers communaux et du personnel des services en charge du budget et des comptes de la mairie sur l’élaboration, l’exécution et le contrôle du budget de la commune.
La rencontre qui intervient en prélude à la tenue de la session consacrée à l’examen et à l’adoption du budget de la mairie au titre de l’exercice de l’année 2018, a enregistré la présence de plsieurs agents de ladite mairie.
Durant trois jours, les participants à savoir, 45 élus, 10 représentants des services techniques et le maire lui-même, suivront les modules de l’élaboration et l’exécution du budget communal. Les participants se pencheront également sur la comptabilité administrative de la mairie.
« Pour pouvoir bien décider, il faut être suffisamment informé », a déclaré l’édile de la Commune V à l’entame de ses propos.
Et de préciser que c’est pour cela qu’à la fin de chaque trimestre, il souhaite former ses élus pour qu’ils puissent bien agir.
Amadou Ouattara a rappelé que cette formation est la troisième d’une série, entamée en janvier 2017. En effet, la présente session, dira-t-il, fait suite à celles ayant comme thèmes : « Initiation à la bonne connaissance de nos rôles et responsabilités » et « Formation sur l’état-civil ».
A travers cette formation, le maire de la Commune V du District de Bamako ambitionne d’avoir un conseil communal opérationnel et capable d’élaborer son budget.
En outre, Amadou Ouattara a indiqué qu’à la fin de la session, le conseil communal enverra à l’approbation de l’autorité de tutelle, un budget primitif qui, tout en étant la version chiffrée de son projet de société, ne respecte pas moins les grands principes à savoir l’unité, l’annualité, la sincérité et l’équilibre.
Selon lui, l’atteinte de cet objectif exige l’assiduité et la responsabilité active de l’autorité et du citoyen. Le maire a exhorté aussi le formateur à faire en sorte que les conseillers communaux soient non seulement aptes à opérer des arbitrages sereins mais aussi à effectuer une hiérarchisation des priorités tant en ce qui concerne les dépenses, que pour les opportunités de recettes à saisir ou à créer.
Amadou Ouattara a saisi l’occasion pour remercier l’autorité de tutelle et l’ensemble de ses partenaires pour leur appui et accompagnement.

 Source: Essor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here