Iran-Irak : un puissant séisme de magnitude 7,3 fait de nombreuses victimes

0
186
séisme en Irak

La secousse a frappé une zone près de la frontière entre les deux pays. Le bilan est encore provisoire.

Au moins 213 personnes sont mortes dans un puissant tremblement de terre qui a frappé la zone frontalière entre l’Iran et l’Irak dimanche. L’épicentre du séisme, d’une magnitude de 7,3 selon l’institut américain de veille géologique (USGS), a été localisé à Penjwin, dans la province de Souleimanieh du Kurdistan irakien, tout près de la frontière iranienne.

213 morts et plus de 1.700 blessés selon un bilan provisoire

Il y aurait également plus de 1.700 blessés selon Behnam Saeedi, porte-parole de l’organisation iranienne de la gestion des catastrophes naturelles. Le bilan pourrait encore s’alourdir, certaines zones isolées mais affectées par le tremblement de terre n’ayant pas encore été atteintes par les secours.

En Iran, le séisme a été ressenti dans plusieurs provinces, mais c’est celle de Kermanshah, située le long de la frontière avec l’Irak, qui a été la plus durement touchée. Quelque 140 morts ont été recensés dans la seule ville de Sarpol-e-Zahab.

La crainte des répliques

La crainte de répliques a précipité des milliers de personnes dans la rue en Iran comme en Irak, malgré le froid. Le dirigeant du Croissant rouge iranien a ajouté que plus de 70.000 de personnes avaient besoin d’un abri de fortune.

En Irak, le bilan est beaucoup moins lourd, mais la secousse a été ressentie jusqu’à Bagdad.

En Turquie, les habitants de Diyarbakir, dans le sud-est du pays, ont dit eux aussi avoir ressenti une forte secousse, mais aucune victime n’y a été signalée dans l’immédiat.

L’Iran se trouve sur d’importantes lignes de faille et subit souvent des secousses. Le 26 décembre 2003, un séisme de magnitude 6,6 avait frappé la ville historique de Bam, située à 1.000 kilomètres au sud-est de Teheran, tuant quelque 31.000 personnes.

Source: Yahoo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here