En un mot : Cadeau empoisonné ?

0
168

Les 150 hectares promis par le président de la République au prêcheur Chérif Madani Ousmane Haïdara est une autre affaire qui défraie la chronique malienne. L’indignation est totale sur une affaire qui, si elle avait eu lieu il y a un an, serait passée inaperçue. Mais, à moins d’un an de la présidentielle, on sent le coup politique bien pensé dans la mesure où le prêcheur draine des millions de personnes, susceptibles d’obéir à ses consignes de vote pour tel ou tel candidat.

Toutefois, les nouveaux veilleurs publics, très mobilisés sur les réseaux sociaux, sont en passe de faire échouer l’opération tant le cadeau a commencé à diviser les partisans de Haïdara, dont le chef de file demande d’ailleurs à renoncer au cadeau, apparemment empoisonné. En attendant leur décision finale, la gêne occasionnée par cette donation a atteint toute la communauté musulmane qui risque d’être plus divisée encore à l’occasion des prochaines élections.

DAK

SourceL’indicateur du Renouveau

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here