YALI Tech Camp Mali

0
200

Le centre Aoua Keita, a abrité du 16 au 17 décembre, l’atelier de formation nommé Mini TechCamp Bamako. Cet atelier a été organisé par un groupe de jeunes leaders, qui ont bien voulu partagé leur expérience d’Abidjan lors du YALI TechCamp Abidjan, avec les autres jeunes. La cérémonie d’ouverture a été présidé par le représentant du Ministre de la Jeunesse et de la construction citoyenne, Mr Lazar Traoré,  il avait a ses coté Mme le Maire de la commune III, Mlle Lalaicha Abdoulaye Maiga, représentante des participants du YaliTech Abidjan et Mme Emma Maros, Directrice des affaires publiques par intérim de l’ambassade des USA.

 

Cet atelier de deux jours avait pour thème : Réinventer l’engagement citoyen des jeunes à travers les TICS. L’atelier regroupaient une trentaine de jeunes maliens dont la sélectionné n’a été fait au hasard.  Selon les organisateurs car tous autant qu’ils étaient avait tous des notions allant dans le sens du thème retenu. Dans son allocution juste après la brillante prestation de trois talentueux slameurs, le Représentant du Ministre a salué l’initiative des jeunes organisateurs et à invité les autres à aller dans ce sens de partage dans l’avenir. Il a fait savoir que l’espoir repose en la jeunesse, et qu’après ce qu’il vient d’entendre et voir dans cette salle, qu’il en est encore plus convaincu. A son tours, Madame le Maire a tenu à réitéré son engagement et celui de son service à accompagné sans condition la jeunesse dans ce sens et a félicité les jeunes, Mme Emma Maros, Directrice des affaires publiques par intérim de l’ambassade des USA également s’est exprimé en ce même sens.

Encadré par des formateurs de qualité, le premier jour les participants ont pu avoir beaucoup d’information et d’enseignement sur la transparence et l’accès blogging et web radio, ensuite sur comment promouvoir la démocratie et la bonne gouvernance. Lors de la deuxième journée, les participants ont eu droit à des enseignements sur l’engagement de la jeunesse et l’éducation civique, ensuite à suivi un travail de groupe, ou les participants fut reparti en trois groupe pour fournir chacun un projet sur l’engament du monde rural. Les travaux et les rapportages se sont très bien déroulés, et s’il plait à Dieu, ces projets pourront voir le jour dans les temps à venir, cela ne s’arrêtera pas à un simple exercice de groupe.

Cet atelier très riche en enseignements utiles a  été clôturé par une surprise inattendue, la présence du célèbre Rappeur Master Soumi, qui a vivement encouragé les jeunes dans leurs initiatives. A la fin, les participants ont eu droit à des certificats de participations.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here