UN ATTENTAT CONTRE RAS BATH A SEGOU

0
367

A Ségou, une dizaine des jeunes armés ont ouvert le feu en l’air et jeté des cailloux sur la délégation du CDR en plein meeting. Cela se passe le 28 avril 2018 sur le terrain de basket du Lycée Abdoul Karim Camara dit Cabral à 17h heure locale.

Bien engagée, la sécurité du président de CDR s’est vite mis en action. Après un court affrontement entre les assaillants et la force de sécurité de Rasta, les jeunes armés furent mis en déroute. Un assaillant a été tabassé et six motos de ses camarades ont été brûlées par les fans de Ras Bath.

Tabassé à coup de mains, de pieds et des cailloux, le bandit saisi a avoué être payé et envoyé par le coordinateur régional de l’Association des élèves et étudiants de Ségou – monsieur Abdoulaye Traoré communément appelé Fablouz en complicité avec le RPM.

Un témoigne sur place a affirmé avoir entendu le Maire de la Commune urbaine de Ségou, monsieur Nouhoum Diarra dire trois jours avant l’arrivée de Ras Bath à Ségou: « Si la délégation du CDR arrive, nous leur tuerons tous sans exception! »

Pour eux, Ras Bath est venu à Ségou pour dévoiler les vraies raisons de la visite du Président IBK à Ségou.

Sur place, Rasta s’est fait filmé une vidéo de 15 minutes 11 secondes. Il en accuse le RPM. Le Président du CDR a affirmé que ce qu’ont fait ses ennemis à Ségou est antidémocratique.

Il interpréta cet acte par le fait d’inciter les gens à n’écouter que IBK mais jamais les autres. « Ça ce n’est pas la démocratie mais bien la Bouacratie. Personne ne peut arrêter Rasta dans sa mission», a-t-il ajouté
L’assaillant tabassé a été hospitalisé à l’hôpital Nianakoro Fomba de Ségou. Il succomba à ses blessures 24h après.

Aly Ousmane Sarre, correspondant du journal lemalien.com depuis Ségou

Source: lemalien.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here