Point de presse de la MINUSMA du 19 juillet 2018 : la mission des Nations Unis au processus électoral en cours

0
131

La MINUSMA a organisé ce jeudi 19 juillet 2018 un point de presse à son siège sis à l’Immeuble MAGANE pour parler de l’état d’exécution de l’appui technique et logistique de la mission au processus électoral. M. Martin Nadon, directeur de la division des affaires électorales de la MINUSMA était l’invité spécial.

Dans le cadre de l’accompagnement du processus électoral, une structure de veille a été instituée et tous les vendredis, le représentant spécial du secrétaire général des Nation Unies, M. Mahamat Salet Annadif, rencontre les représentants de l’Union Africaine, de l’Union Européenne, de la CEDEAO et des membres permanents du Conseil de Sécurité.

Du 9 au 11 juillet, un atelier de réflexion et de renforcement des capacités a eu lieu à Bamako, afin d’augmenter le niveau de participation des femmes à la mise en œuvre et au suivi de l’accord pour la paix et la réconciliation, issu du processus d’Alger.

Durant les deux dernières semaines, la force de la MINUSMA a effectué 329 patrouille, tenu 306 check-points et  opéré 49 escortes dans les zones de déploiement. Le 10 juillet, le commandant de la force de la MINUSMA, le Général Jean Paul Deconinck a effectué une visite de terrain à Ménaka. Accompagné par le Chef de bureau de la MINUSMA à Ménaka, le commandant de la force a échangé avec le Gouverneur de la région, les représentants de differends mouvements armés présent dans la région, la plateforme, la CMA et le MSA. L’objectif de ces réunions était d’évaluer la situation globale en matiére de sécurité dans la région de Ménaka et de rassurer les communautés sur les éléctions présidentielles.

Depuis le 29 juin 2018, le conseil de sécurité des Nations Unis à travers la résolution 2423 à renouvelé d’une année de plus le mandat de la MINUSMA. L’invité spécial M. Martin Nadon a fait un point de la situation de l’état d’exécution de l’appui technique et logistique de la mission au processus électoral, en soutien aux autorités maliennes.

Le nouveau bureau a déterminé deux axes prioritaires sur lesquels la MINUSMA doit concentrer l’appui qu’elle apporte à l’Etat malien dans le cadre du processus électoral. Il s’agit notamment : des bons offices du Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour faciliter la tenue d’élections pacifiques, ouvertes à tous, régulières, transparents, libres et crédibles.

Au titre de l’appui technique et sécuritaire, la mission devra concourir dans les limites de ses moyens et dans ses zones de déploiement à la tenue d’un referendum constitutionnel, en apportant l’aide technique voulue et en mettant en place des mesures de sécurité, conformément aux dispositions de l’accord.

L’appui logistique de la MINUSMA porte le transport de l’ensemble du matériel électoral lourd et sensible, des responsables et personnel électoraux de Bamako aux chefs-lieux des régions du nord et de Mopti et des dits chefs-lieux vers certains cercles enclavés ou difficiles d’accès.

La MINUSMA accompagnera l’Etat Malien en vue d’assurer la bonne organisation de l’élection présidentielle du 29 juillet.

Odile Dembélé    

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here