SCRUTIN PRÉSIDENTIELLE DU 29 JUILLET 2018 À KALABAN CORO COMMUNE RURALE DE KATI

0
116

Avant huit heure du matin,  à kalaban coro devant la cours du centre de kouloubleni, les électeurs sont présents et motivés. Ils veulent accéder à leurs bureaux de vote pour accomplir leur devoir civique. L’ouverture des bureaux  dans le calme et les force de l’ordre présents pour le maintien de la sécurité.

Ce dimanche 29 juillet 2018, premier tour des élections présidentielles au Mali, les populations sont sorties très tôt. Les bureaux de vote ont été ouverts à 8h 00, les présidents de bureau et ses autres et ses autres collaborateurs étaient sur place. A noté que ce centre de kouloubleni comptait 55 bureaux de vote et plusieurs électeurs.

Oumar SANOGO, un jeune de 26 ans a pu voter sans aucun problème et était le premier a voté dans son bureau, affirme-t-il. Il appelle ses concitoyens plus précisément les jeunes à sortir massivement pour voter, non pas pour l’argent mais pour l’amour de la patrie.

Dans la même commune dans un centre voisinant on un certain nombre d’irrégularités a été recensé on peut citer entre autre : l’absence de certain assesseur des parties politiques, le manque de l’isoloir et d’encre indélébiles  dans certains bureaux de vote.

Ali DIARRA, un économiste à la retraite affirme avoir pitié des personnes (des Malien) qui ont déjà voté mais attendent encore leur récompense (5 000 F par personne).

Sur place, un autre électeur réplique qu’IBK n’est pas aimé, juste plusieurs personnes votent pour lui en contre partie d’une somme. Cette thèse a été soutenue par des personnes qui attendent encore de l’argent pour accomplir leur vote.

D’autre difficulté se posait par rapport au retrait des cartes d’électeur qui devrait être dans les bureaux de vote mais qui ne sont jamais venu jusqu’à la fermeture des bureaux de vote. Ce qui fait que d’autre personne n’ont pas pu voter.

A 18h00 précise, c’est la fermeture des bureaux de vote, c’est le moment du dépouillement et du compte des voix devant tous les délégués des parties politique et de la CENI (commission électoral national indépendance)

Dans l’ensemble nous pouvons dire que 1e premier tour de l’élection présidentielle 2018 a été satisfaisante

 

Moussa BANGALY

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here