24 ème Edition du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion : Pour la promotion d’une culture de solidarité au sein de la population

0
79

Sous la présidence du Ministre de la solidarité et de l’action humanitaire, Hamadou Konaté a eu lieu ce lundi 8 octobre 2018 à la maison des ainés de Bamako le lancement de la première semaine du mois de la solidarité sous le thème « la solidarité, une Responsabilité Citoyenne en République »

Pour cette 24ème Edition du mois de la solidarité, le choix pour le parrainage national s’est porté sur Dr Nouh Ag Infa Yattara natif de Tombouctou, Délegué général de l’Association des groupements d’Eglise et Missions protestantes évangélique au Mali (AGEMPEM)

Le programme de la 24 ème édition qui a débuté officiellement, le dimanche 7 octobre 2018, s’articule autour de quatre semaines thématiques : Semaine des personnes âgées, semaine de la femme et de l’enfant, semaine des personnes handicapées et la semaine de la jeunesse, de l’emploi et l’entreprenariat. C’était en présence des partenaires comme: La fondation Orange Mali, représentée par son administrateur général, Mme Adja Awa Diallo et le coordinateur du programme national de la santé oculaire.

« Si la solidarité a un nom, c’est l’unité. C’est pourquoi, la solidarité n’est pas seulement pour les personnes vulnérables. L’homme est un être social, quelle que soit sa capacité, il a toujours besoin des autres pour rendre agréable son existence » a souligné Dr Nouh Ag Infa Yattara parrain national. Parlant de la thématique, il a expliqué que la solidarité a été mise à profit pour réussir une élection apaisée. La particularité de cette 24ème édition est que ce mois marque le début d’une nouvelle ère de soutien renforcé au pays en 2019.  Dans son allocution  il n’a pas oublié d’informer les participants que l’année prochaine sera dédiée à la lutte contre la marginalisation

Au court de ce mois il  sera question de la santé, de l’humanitaire et de l’éducation sont les domaines clés durant le mois de la solidarité. Des consultations ophtalmologiques, des activités récréatives, des journées portes ouvertes et des dons aux personnes démunies sont prévus au programmes de ce mois.

Le mois de solidarité fait appel à la conscience collective.

Odile Dembélé

Source:lemalien.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here