Manifestation en Islande : les femmes islandaises revendiquent une égalité de salaire au même titre que leurs maris

0
208

Les femmes travaillent gratuitement après 14heure55 en Islande.

C’est à l’issu de la session de l’ONU en 1985, les femmes ont obtenu un gain de cause, c’est-à-dire la lutte pour l’émancipation après 10 ans. A cette occasion, des associations de femmes, des clubs de femmes et des syndicats ont vu le jour. Au cours d’une journée des avocates ont mis l’accent sur l’importance de la main-d’œuvre féminine en ISLANDE. C’était le 24 octobre. A peu près 90% des femmes islandaises avaient réduit leur travail ce jour-là et environ 25000 femmes s’étaient rassemblées à la ténue de LAEKJARTORG dans l’une des plus grandes publications d’Islande.

Depuis le 24 octobre 1975 jusqu’au 24 octobre dernier, les femmes islandaise ont battu le pavé  pour la sixième fois (1975-1985-2005-2010-2016-2018) pour revendiquer leur droit de travail correspondant à celui des hommes. Le 24 octobre est désormais considéré comme un jour mémorable pour des femmes en Islandaises. Comme à l’accoutumée le mercredi 24 octobre 2018 dernier, le centre ville de Reykjavik était bondé des femmes déterminées pour protester contre l’inégalité dont elles sont victimes. Une manifestation au cours de la quelle s on lisait sur les pancartes « NE CHANGEONS PAS LES FEMMES , CHANGEONS LE MONDE ».

Une manifestation qui s’est tenue plus d’une heure d’horloge, d’après Asta Olafsdottir « nous avions très froid mais la lutte est juste ». C’était mentionné sur certains banderoles « Nous en avons assez , maanifestons contre l’inégalité des salaires en hommes et femmes, la violence du genre et le harcèlement en milieu professionnel à 14heure55 le 24 octobre ». Selon le site web islandais Kvnnafr.is , les chiffres les plus récents de 《Statistique ISLANDE 》les salaires moyens des femmes en ISLANDE forment seulement 74% des salaires des moyens des hommes . Les femmes sont donc payées en moyenne 26% moins que les hommes.

A travers cette manifestation, les femmes islandaise veulent envoyer un message fort à toute les femmes discriminées partout dans le monde qui pensent qu’elles sont incapables de s’unir pour réclamer leurs droits.

                                                                                     Mohamed CAMARA (stagiaire)

Source: lemalien.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here