47ÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DE LA FÉDÉRATION MALIENNE DE FOOTBALL OU L’ASSEMBLÉE SAUVEUR DU FOOTBALL MALIEN.

0
118

LE COMITÉ DE NORMALISATION, LES DEUX (2) CAMPS DE LA CRISE, LE MINISTÈRE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS, LES ÉMISSAIRES DE LA CAF ET DE LA FIFA, TOUS AFFIRMENT LEUR SATISFACTION À L’ISSUE DE CETTE AGO.

Voici ce que les concernés de la 47ème Assemblée générale ordinaire de la Fédération malienne de football ont dis…
La présidente du comité de normalisation, Mme Daou Fatoumata Guindo « je suis très heureuse, oui heureuse pour nos Aigles qui sont au Qatar car leur inquiétude étaient plus forte que nous dans cette situation. Ainsi nous pouvons dire au coach Mohamed Magassouba de continuer avec leur bâton de pèlerin jusqu’au bout. La situation a été sauvé et les textes ont été adopté. Des cette semaine nous allons lancé l’appel à candidature pour la présidence de la Fédération et dans deux mois le nouveau comité exécutif sera mis en place. Je crois que il y a beaucoup de choses qui ont été compris par tous les acteurs, y compris les amoureux du football malien. » dans la même lancé, elle explique les points qui posaient des problèmes «les points qui faisaient acte de blocage étaient qui et qui est apte à aller à l’élection pour la mise en place d’un nouveau bureau de la Femafoot. Après on a décidé que les 23 clubs de 1ère division participent à l’élection, les 9 champions régionaux qui étaient là en 2015 vont également participer et il y a certains de ces clubs qui sont déjà dans les 23 clubs de la première division, ceux-ci seront remplacés par leur vice champion. »

Mamoutou Touré dit Bavieux, s’est prononcé en disant que «le Mali a trop duré dans cette crise. Nous tous qui étaient là, nous sommes sortis très heureux. Nous avons laisser cette crise derrière nous car nous avons amorcer où se trouvait la crise. Ça fait trois ans qu’il n’y a pas de football au Mali et tout le monde est ennuyé par cette situation. Le football nourrit beaucoup de personnes. Le football s’appelle facteur de paix. »

Madou Sow de son côté dira «Nous venons de faire l’AGO dans le but de finir avec la crise du football malien qui était axé sur trois points. Le premier point c’était la décision du tribunal arbitral du sport (TAS), le deuxième point était sur la lettre de feuille de route de FIFA et le troisième était sur les statuts de la Femafoot. Au cours des travaux, il y avait des amendements qui nécessitaient des votes alors que ni notre camp, ni l’autre camp n’avait les 2/3 recommandé pour la validation. Finalement on vu que si nous n’acceptons pas le vote de ces textes, ça peut nuire au football malien, voir même la suspension du Mali à la CAN Égypte 2019, surtout que nous sommes un pays pauvre donc la FIFA n’hésiterai pas à nous suspendre. Nous ne serons pas les acteurs qui vont ruiner l’espoir de nos clubs, des joueurs, des supporters et du gouvernement.

Le ministre de la jeunesse et des sports dira « Nous avons commencé cette Assemblée depuis le matin jusqu’à 23 heures. Vous voyez que personne n’est fatigué parce que le travail que nous avons fait, a été fait pour le Mali. Je remercie d’abord la présidente du CoNor, Mme Daou Fatoumata Guindo. Si vous voyez qu’aujourd’hui a eu lieu, c’est parce qu’elle et son équipe ont tout mis en oeuvre pour qu’on puisse arriver là. Cette nouvelle sera grandement accueillie par tous les maliens car tout le monde était inquiet, vu qu’on pouvait être suspendu de la CAN. Je remercie vous les journalistes également. Une seule personne n’a pas fait ce travail, mais c’est tout le monde. J’ai été très ravi des délégués car c’est des gens qui aiment et souhaitent le développement du football. Prions tous pour que cette fois ci le Mali remporte la CAN. Depuis le matin le président de la République et le premier ministre ne cessent de m’appeler pour connaître la situation. Enfin nous saluons encore une fois de plus les membres du comité de normalisation. »

Quant à l’un des émissaire de la FIFA et CAF, l’ancien président de la Fédération Ivoirienne de football, Jacques Anouma, était également très heureux et il l’a fait savoir en ces termes « Le sentiment de joie et l’émotion que je ressens sont indescriptibles car enfin de compte, j’ai retrouvé des frères qui privilégie le Mali par rapport à des intérêts personnels. Vous venez de réaliser quelque chose d’extraordinaire. J’en rendrai compte au président de la FIFA. Et vous pouvez compter sur l’assistance du président et du conseil de la FIFA pour aider le nouveau comité exécutif qui sera mis en place à la tête de la Femafoot pour l’atteinte des objectifs qui lui seront assignés… Vous me reverrez, au moins dans deux mois pour l’élection d’un nouveau président tout en espérant que les choses se passent dans la transparence. Merci beaucoup et que Dieu bénisse le Mali. »

Vinabé DENA

Lemalien.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here