Affaire des 49 soldats ivoiriens : Les forces étrangères de la S.A.S SARL persona non grata à l’aéroport international Président Modibo Keita de Bamako – Sénou

0
96

La société Sahel Aviation Services ( S.A.S ) SARL est sommée d’évacuer les forces étrangères dans ses locaux dans 72 heures, révèle une correspondance adressée à la gérante de ladite société à Bamako en date du 1er août 2022.

Selon la correspondance du Président Directeur Général ( PDG ) des Aéroports du Mali, objet, « Respect des obligations contractuelles ». Le patron des aéroports du Mali souligne, de constater que contrairement aux activités autorisées par la convention liant les deux structures. La société Sahel Aviation Services effectue l’accueil et l’hébergement de « forces armées étrangères » et a, à cet effet réalisé un hôtel avec d’autres commodités.

Pour le PDG des Aéroports du Mali, cet acte engendre des risques pour la « sûreté intérieure et extérieure de l’État » et constitue une violation des obligations contractuelles par la société S.A.S . Demande à la société de prendre des dispositions pour le départ des forces étrangères de ses locaux dans un délai de soixante-douze ( 72 ) heures à compter du mardi 02 août 2022.

Cette décision des responsables aéroportuaires du Mali fait suite à l’interpellation des 49 soldats ivoiriens, le 10 juillet dernier à l’aéroport international Président Modibo Keita de Bamako – Sénou. Une situation qui a d’avantage dégradé les relations entre le Mali et la Côte d’Ivoire. Bamako avait qualifié ces soldats de mercenaires. Abidjan de son côté persiste que se sont des militaires ivoiriens. Pour l’heure, le président Togolais Faure Gnassingbé joue la méditation entre les deux voisins de longue date pour un dénouement heureux de cette situation.

Vinabé DENA
lemalien.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here