CONFÉRENCE DE PRESSE DE LA MISSION D’OBSERVATION DE L’UNION EUROPÉENNE : Un scrutin marqué par des progrès dans l’organisation et la transparence.

0
78

CONFÉRENCE DE PRESSE DE LA MISSION D’OBSERVATION DE L’UNION EUROPÉENNE : Un scrutin marqué par des progrès dans l’organisation et la transparence.

L’Hôtel Sheraton a servi de cadre ce mardi 14 Août 2018 pour l’Union Européenne  de faire une déclaration préliminaire consacrée au second tour de l’élection présidentielle du 12 Aout.

Suite à la proclamation des résultats définitifs par la  cour constitutionnelle le 8 Aout, qualifiant Ibrahim Boubacar Keita (41 ,70%) et Soumaila Cissé (17 ,78%) pour le second tour de l’élection présidentielle, ce résultat fut contesté par la classe politique de l’opposition.

La mission d’Observation électorale de l’Union Européenne remercia le peuple malien et l’ensemble des acteurs impliqués dans le processus électoral de la tenue du scrutin qui s’est déroulé dans des conditions difficiles et déplore le meurtre d’un président de bureau de vote.

Le présidentiel auquel ils ont assisté confirme de manière indiscutable le fait que le Mali tout comme l’Afrique a soif de Démocratie dit Cécile Kyenge la conférencière.

Hélas la situation sécuritaire sur le terrain n’as pas permis aux candidats de parcourir aisément tout le territoire nationale comme le premier tour. Les remarques ont montré que la sécurité dans les régions du Nord et du centre du pays constituent un facteur négatif pour la démocratie ainsi  pour l’économie pour la prospérité du Mali.

Le vote du 12 Aout s’est déroulé globalement dans le calme d’après les remarques des 90 observateurs déployés sur le territoire pour ce deuxième tour.

Sur les 440 bureaux de vote ,95%ont  été ouvert à l’heure.

La mission d’observation électorale était présente à Gao, Ségou, Bamako ainsi que dans le Sud et à l’Ouest du pays.

Par contre le jour du scrutin la mission d’observation n’a pas pu être présent dans les régions de Mopti, Kidal et Tombouctou pour des raisons de sécurité.

Au moment où nous mettons sous presse cette information, La mission, poursuit son observation sur la  centralisation et le traitement des résultats tout en insistant sur la transparence. Ainsi de  renouveler ses appels à la transparence.

La mission d’observation électorale de l’Union Européenne publiera dans un délai d’un a  deux mois un rapport final assorti de recommandations pour l’amélioration du cadre électoral qui sera remis aux autorités maliennes et à des acteurs du processus électoral.

Dembélé Sewesse Nyangali

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here