BANQUE MALIENNE DE SOLIDARITE

0
508

Guerre à trois

La bataille pour la succession de Babaly Ba fait rage à la Banque Malienne de Solidarité. Babaly Ba, le directeur sortant est déterminé à imposer un homme de main, capable de protéger ses arrières. Pour cela, il est allé trouver un jeune, dont, selon des sources, le premier diplôme est celui de l’Ecole des Hautes études pratiques, EHP, Bac+2. Bien entendu, il complètera par d’autres formations pour avoir Bac +4, mais, des formations et diplômes qui ne font pas l’unanimité.

Babaly a une seconde carte sous la main : un informaticien, dont le frère, promoteur d’un grand cabinet de contrôle, se vante d’avoir l’oreille du président IBK. Lui aussi a la faiblesse d’avoir des casseroles au niveau de la gestion de prêts et de syndications aux niveaux de la CMDT et d’autres niveaux.

Ebnfin, lui-même se bat pour être nommé PCA. Or, il semble que cela n’est pas acquis pour deux raisons : les directives de la Bceao ne recommandent pas au niveau de la présidence du conseil d’administration quelqu’un qui vient juste de quitter la gouvernance, et ensuite Babaly n’a pas ménagé le PCA sortant, Treta, du fait que celui-ci était en perte de vitesse au plan politique. Celui-ci retrouvant du poil de la bête, veut compter dans les nominations. Et Babaly n’est pas en tête de sa liste !

Tout porte à croire que la partie n’est pas gagnée pour Babaly, dont tout le monde redoute les entregents et les entrées y compris dans les milieux douteux !

Wat and see !

Oumar Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here