Mali : le taux d’insertion certifiés issue des dispositifs de la formation professionnelle est de 65,5%

0
125
CVR - Community Violence Reduction - carpenter training in Timbuktu, Mali.

 

Au Mali, le taux d’insertion des sortants certifiés des dispositifs de la formation professionnelle est de 65,5% dont 63,4% pour les femmes et 66, 7% pour les hommes. L’information a été donnée le jeudi 25 août dernier, par l’Observatoire national de l’Emploi et de la Formation (ONEF) en marge d’une cérémonie de restitution de quatre rapports élaborés par les  acteurs de l’emploi.  

Selon Directeur général chez Observatoire National de l’Emploi et de la Formation (ONEF) « Plus de 71,2% des sortants certifiés en 2019 des dispositifs de formation professionnelle ayant un emploi, travaillent à leur compte propre, 17,7% travaillent au compte d’une autre personne; 11,1% travaillent dans une entreprise familiale sans rémunération », a-t-il précisé. Il ajoute par la suite,  que  80,9% des sortants exercent un emploi en lien avec la formation suivie. Les sortants des dispositifs de formation professionnelle certifiés en décembre 2019, passent en moyenne quatre mois avant d’obtenir leur premier emploi.

Par ailleurs, les donnée fournies par ledit estiment que  « Le taux combiné de chômage et de la main d’œuvre potentielle affiche environ 5, 3% de la population, notamment 6,1% chez les femmes et 4,7% pour les hommes, et plus (dont 17,7%) pour le secondaire et 18,1% pour le supérieur au niveau du District de Bamako, (12,2%) et dans une certaine mesure, plus au niveau des jeunes âgés de 15 à 24 ans (8,9) », peut-on lire dans le document.

Dans ce rapporte, environ  12543 individus ont bénéficié d’une formation ou d’un appui dans le cadre de la mise en œuvre du programme MLI/022, dont 55% d’apprentis (apprentissage), 20% d’apprenants (formation initiale qualifiante), 10% de maîtres d’apprentissage et 15% d’individus ayant bénéficié d’un appui à l’insertion.  Toutefois, il ressort du rapport que les apprentis déclarent être satisfaits de l’ensemble des phases de leur formation, avec un taux basique global de 78,6%.

Notons que parmi les personnes au chômage élargi, le rapport indique que 50,7% sont des hommes et 49, 3% sont des femmes. Pour rappel, la durée moyenne de chômage au Mali est de 10 ans et 6 mois et les hommes chômeurs font en moyenne plus de 8,6 ans au chômage contre 12, 3 ans pour les femmes. Plus de sept chômeurs sur dix cherchent un emploi salarié (70,1%) et à plein temps (71,7%), et  les chômeurs recherchent principalement un emploi à travers leurs relations personnelles, avec 79, 3% des cas.

Lucrèce Kanté

lemalien.com

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here