Nigeria : 265 millions USD de la Banque centrale en soutien aux compagnies étrangères

0
129
Central bank building exterior

 

La Banque centrale du Nigeria a annoncé le vendredi 26 août 2022, qu’elle va debloquer 265 millions USD pour soutenir les compagnies aériennes étrangères qui, du fait des difficultés de rapatriement de leurs ressources piégées dans le pays. Il faut préciser que certaines compagnies asiatiques avaient  envisagé de suspendre les liaisons avec la plus grande économie d’Afrique pour difficulté de rapatriement d’argent liquide.

Cette annonce de la Banque Centrale du Nigeria intervient  après que la compagnie Emirates Airlines ait menacé de suspendre ses vols vers le pays d’Afrique de l’Ouest dès le 1er septembre prochain, suscitant auprès des voyageurs la crainte d’être suivi dans sa décision par d’autres transporteurs. Il faut rappeler que  la compagnie avait estimé à près de 85 millions USD ses ressources financières piégées au Nigeria.

Par ailleurs, Kamil Al-Awadi, vice-président de l’Association internationale du transport aérien (IATA) avait indiqué en juin dernier que les réserves de change des compagnies aériennes bloquées dans ce pays d’Afrique de l’Ouest avoisinaient 450 millions USD à fin avril 2022.

Toutefois, la Banque centrale nigériane a opté pour une gestion prudente des réserves de change du pays face aux aléas dans l’industrie pétrolière nigériane (fluctuation des prix, vandalisme des oléoducs et vol généralisé du pétrole) qui ont réduit les entrées de devises étrangères provenant de ce secteur pourvoyeur à près de 90%.

Notons que la décision d’Emirates Airlines avait suscité des inquiétudes, quant au risque que d’autres compagnies lui emboîtent le pas. Notons qu’en dehors du Nigeria qui concentre la majeure partie des redevances des compagnies aériennes bloquées, 11 autres pays africains retiennent des devises générées par les transporteurs, pour près de 1 milliard USD, selon l’IATA.

Lucrèce Kanté

Lemalien.com

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here