20ème édition de la journée africaine de la médecine traditionnelle : La Fédération Malienne des Associations des Thérapeutes Traditionnels et Herboristes s’intéresse à l’amélioration de la couverture vaccinale du COVID-19 au Mali.

0
105

 

La médecine traditionnelle, se sont ces vieilles dans les marchés et dans les quartiers chez lesquelles les femmes amènent leurs enfants, mais aussi des feuilles et tiges d’arbres. Elle est axée sur trois (3) éléments : les praticiens, les pratiques et les produits.

Les tradi-thérapeutes étant les premiers recours de tout malade dans les hameaux et villages, il est nécessaire que ces praticiens de la médecine traditionnelle participent à la lutte contre la covid-19. C’est pourquoi le thème choisi pour cette 20è édition de la médecine traditionnelle est, « deux décennies de la journée africaine de la médecine traditionnelle : progrès accomplis vers la réalisation de la couverture sanitaire universelle en Afrique ». À la faveur de cette journée, la FEMATH a organisé un atelier à l’endroit de ses membres sur la sensibilisation, la protection des praticiens et leurs orientations.

Le président de la Fédération Malienne des Associations des Thérapeutes et Herboristes, Mohamed Fall a, à l’occasion de cette journée, le 31 août, dédiée à la médecine traditionnelle en Afrique, salué le ministère de la santé et ses démembrements d’avoir impliqué leur fédération à l’amélioration de la couverture vaccinale du COVID-19.

Pour le Professeur Rokia Sanogo, enseignant chercheur en Pharmacie, Chef du département médecine traditionnelle à l’institut national de la santé publique, « l’efficacité du système de santé, la contribution des ressources de la médecine traditionnelle dans la santé publique passe d’abord par l’implication des praticiens en collaboration avec les praticiens du système conventionnel ».

Le conseiller à l’Institut National de la Santé Publique ( INSP ), Étienne Coulibaly a tout d’abord salué l’exemplarité et le professionnalisme des acteurs de la médecine traditionnelle dans le cadre de la lutte contre la pandémie de covid-19. Avant de souligner, « nous sommes tous persuadé que vous contribuez tous les jours à l’atteinte de la couverture sanitaire universelle ».

La Fédération Malienne des Associations des Thérapeutes et Herboristes ( FEMATH ) a participé à la formation de 410 membres et sensibilisé plus de 126.000 personnes dans les six (6) communes du district de Bamako et dans les régions de Kayes, Koulikoro et Sikasso.

 

Vinabé DENA

Lemalien.com

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here