GESTION FONCIÈRE DANS LA COMMUNE DE SIBY : 19 VILLAGES ONT DÉSORMAIS DES COMMISSIONS FONCIÈRES GRÂCE L’UACDDD

0
353

 

Pour une mise en œuvre de la loi foncière agricole, le programme d’appui à la sécurisation de la tenure foncière et forestière des communautés par les commissions foncières villageoises au Mali en collaboration avec l’Union des Associations et des Coordinations d’association pour le Développement et la Défense des Droits des Démunis ( UACDDD ) a remis à 19 villages de commune rurale de Siby des décisions de création des commissions foncières villageoises. C’était ce vendredi,18 novembre 2022 à la sous-préfecture de Siby en présence des autorités administratives, politiques et coutumières.

 

Ils sont venus des villages de Faraguère, Kaka, Kalagué, Niambali, Saguèlé, Sélékegny, Djolibani, Djoulafoundo, Dogoro, Guéna, Kalassa, Karamokola, Kéniero, Komafara, Nana-Keniéba, Siby, Tabou, Ténéya et Congola à recevoir leurs décisions de nomination en tant que membres des commissions foncières dans la commune de Siby.

Aux dires du secrétaire général de l’Union des Associations et des Coordinations d’association pour le Développement et la Défense des Droits des Démunis (UACDDD), Massa Koné, l’objectif est de sauver les terres d’agriculture qui sont pour l’avenir. M. Koné ajoute que « ces commissions sont régies par la loi. Les membres des commissions ont désormais le pouvoir de la donation de la terre, mais aussi les compétences de réconciliation à travers un outil de conciliation et de non conciliation ».

« C’est une très bonne chose parce que ça va mettre fin à la spéculation foncière au niveau des villages », s’est réjoui le Maire de la commune rurale de Siby, Daouda Keita. Avant de souligner les bonnes relations entre sa entre sa commune et l’UACDDD, « l’UACDDD a mené une approche purement participative en impliquant tous les acteurs clés du foncier dans la commune. Un processus qui a abouti à la création d’un cadre juridique par la sous-préfecture afin de faciliter la gestion foncière au niveau des villages ».

La commission foncière, un organe de gestion légal et inclusif des terres agricoles rendue opérationnelle par le programme de gestion des terres agricoles est processus interactif en 10 étapes. Des actions qui accompagne le gouvernement dans la mise en œuvre de la loi sur le foncier agricole. C’est partant de cela que la sous-préfet de Siby, Mme Touré Élisabeth Tewa Moussatembedouno a appelé les membres de ces commissions à prendre à bras le corps les rôles qui vont désormais jouer, « il vous revient de mettre en valeur ces décisions de création des COFOV en les rendant fonctionnelles et efficaces pour être saisies par les populations en cas de besoin ».

À la suite de la remise de ces documents. Des formations seront organisées à l’endroit des membres des commissions foncières villageoises allant de la gestion des ressources naturelles à la résolution des conflits liés au foncier.

Vinabé DENA

Lemalien.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here