14 Janvier, une journée dédiée à la « Souveraineté retrouvée » célébrée dans un contexte sécuritaire palpable

0
128

 

C’est au lycée Technique de Bamako, dans la salle où l’indépendance du Mali a été proclamé que le chef du gouvernement, Dr Choguel Kokalla Maïga a choisi pour suivre la leçon modèle à l’occasion de la journée de la souveraineté retrouvée. C’était ce vendredi 13 janvier 2023.

Cette journée est mise à profit pour mettre l’accent sur des mots comme souveraineté, patrie, défense nationale, patriotisme et don de soi. Tout cela pour être conforme aux principes édictés par le Président de la transition, le Colonel Assimi Goïta qui sont : le respect de la souveraineté du Mali ; le respect des choix stratégiques et des partenaires du Mali et la prise en compte des intérêts vitaux du peuple malien dans les prises de décisions.

La célébration de cette journée de la souveraineté retrouvée intervient alors que le pays fait l’objet d’attaques terroristes récurrentes depuis le début de l’année. Dans la nuit du 02 au 03 janvier 2023, une attaque terroriste à Markacoungo sur l’axe Bamako – Ségou, a coûté la vie à deux éléments de la protection civile et à trois civils. Les plus récentes sont celles survenues le 10 janvier dernier entre Dia et Diafarabé ; Koumara et Macina donnant un bilan lourd de 14 militaires morts, 11 blessés et 31 terroristes neutralisés et 01 blessé récupéré.

Si la souveraineté est retrouvée, les sécurités territoriale et alimentaire, la santé et l’éducation doivent plus interpeller les autorités. Après la souveraineté, il faut s’activer à travailler plus et surtout de diminuer les jours fériés sans quoi le Mali rêvé ne sera acquis.

 

Vinabé DENA

Lemalien.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here