Burkina Faso : Une enquête du journal « LIBÉRATION » sur une vidéo montrant l’exécution des enfants dans une caserne militaire

0
178

 

Burkina Faso : Une enquête du journal « LIBÉRATION » sur une vidéo montrant l’exécution des enfants dans une caserne militaire a valu l’expulsion des correspondants des journaux « Le Monde et Libération » du pays. Agnès Faivre et Sophie Douce étaient respectivement correspondantes des journaux français « Libération et Le Monde  » à Ouagadougou.

Après leur interpellation vendredi 31 Mars dans les locaux des services de sécurité pour des questions de compréhension. Les deux journalistes ont été surprises de recevoir chacune une notification le 1er avril par les mêmes services de sûreté nationale les sommant de quitter le territoire dans les 24 heures sans préciser les raisons.

« Les agents nous ont posé des questions sur notre travail, nos sources, nos contacts burkinabè et sur l’article concernant l’analyse d’une vidéo publiée dans le journal Libération », révèle Agnès Faivre dans l’AFP.

Et oui ! C’est cette vidéo horrible qui a réveillé les nerfs les maîtres du Faso. Dans la vidéo on y voit les hommes habillés en tenue militaire ressemblant aux porteurs Burkinabè. Ils attachent les mains des enfants derrière ensuite pour les maltraités, d’autres séquences montrent un homme jetant un caillou sur la tête d’un adolescent.

Si les journalistes françaises expulsées sont arrivées en France. Se sont des journalistes Burkinabé qui sont visés. D’autres sont accusés d’avoir aidé les journalistes françaises à faire l’enquête.

Ces expulsions interviennent après les fermetures de Radio France Internationale ( RFI )et France 24. Reporter sans Frontière s’inquiète d’un « Sahel sans information ».

Vinabé DENA

Lemalien.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here