La Force française Barkhane quitte le Mali 9 années après

0
99

 

Le dernier détachement de la force Barkhane présent sur le sol malien a franchi la frontière entre le Mali et le Niger, rapporte l’État-Major des Armées française dans un communiqué. Le communiqué précise, « il provenait de la plateforme opérationnelle désert de Gao, transférée aux forces armées maliennes ce lundi 15 août 2022 ». Conformément à la décision du président français, Emmanuel Macron du 17 février 2022, la force Barkhane au Mali s’est réarticulée hors du Mali, en moins de six (6) mois et après 9 années de présence », rappel l’état-major de l’armée française.

Un départ salué par une majeure partie de la population malienne. Sur les réseaux sociaux, les membres du mouvement « YÈRÈWOLO DÉBOUT SUR LES REMPARTS » ne cache pas leur joie. Par exemple, Adama Ben Diarra leader du mouvement anti-néocolonial a posté « 20 janvier 1961: le président Modibo Keita a chassé la force d’occupation française ; 05 septembre 961: le dernier soldat français a quitté le territoire malien ; 18 février 2022: le Président Assimi Goïta a chassé la force d’occupation française ; le 15 août 2022: la dernière troupe française a quitté le territoire malien. Une journée historique, une étape glorieuse ».

Lors d’une manifestation des forces vives de la ville de Gao, ce dimanche 14 août 2022. Elles avaient donné un ultimatum de 72 heures, soit le 17 août à la force Barkhane de quitte la ville de Gao et le Mali.

La profonde transformation de l’opération Barkhane ne se réduit pas à la fin de sa présence sur le territoire malien. « Dans une logique de co-construction, les armées françaises continuent le combat contre le terrorisme au Sahel, en coordination avec nos partenaires africains et internationaux », Explique l’armée française.

 

Vinabé DENA

lemalien.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here