KALAN MALI-JAPON encourage les nouveaux bacheliers à partir dans les Universités du Japon

0
113

 

C’est devant les nouveaux bacheliers et les parents d’élèves que le Professeur Salif SACKO de l’Université Internationale Pacifique ( IPU ) du Japon a expliqué les opportunités d’études au Japon et les accompagnements qu’offre KALAN MALI-JAPON tout au long du processus d’inscription et d’étude au Japon. C’était ce samedi 27 août à l’hôtel de l’amitié.

Selon, le Pr Salif SACKO, chaque année le Japon accueille environ 300.000 étudiants étrangers, majoritairement des Chinois, Vietnamiens, Thaïlandais dans plus de 800 établissements publics et privés. Les études ont une durée de 4 ans et de 6 ans pour les études de médecine. La langue Japonaise est un élément clé pour pouvoir accéder à ces universités et aussi un niveau important en Anglais.

Le Malien professeur d’université au Japon explique que l’une des avantages des études au Japon est qu’on peut avoir du travail dans le pays à la fin des études universitaires d’autant plus la population Japonaise est vieillissante. Avant même la fin du cursus universitaire, le jeune étudiant à l’opportunité de travailler durant l’année universitaire et lors des vacances.

Le professeur SACKO dit regretter de ne pas avoir de Malien dans son université et le nombre insignifiant de maliens au Japon. Une solution qu’il tente de trouver ce à problème en poussant les bacheliers à rejoindre le pays du soleil levant.

Il met les parents d’élèves à l’aise en disant, « au Japon les étudiants n’ont pas accès à l’alcool ni à la cigarette en moins à la drogue, même les professeurs sont interdits de fumer dans l’enceinte des universités ».

Pour aider les bacheliers maliens à s’inscrire dans les universités Japonaise, le professeur Salif SACKO mettra en place une plateforme à travers KALAN MALI-JAPON Pour l’information et l’accompagnement.

 

Vinabé DENA

Lemalien.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here