LE RÉFÉRENDUM CONSTITUTIONNEL PRÉVU LE 19 MARS PROCHAIN REPORTÉ

0
335

 

Initialement prévu le 19 mars 2023, la tenue du référendum n’est plus possible pour des raisons comme la convocation du collège électoral, l’installation des membres de l’Autorité Indépendante de Gestion des Élections (AIGE) sur l’ensemble du territoire et surtout la non disponibilité de la carte biométrique sécurisée qui servira de carte d’électeur.

Manque de volonté ou la volonté de bien faire ?

Depuis l’adoption au mois de juin 2022 de la loi électorale par le Conseil National de Transition et de sa promulgation par le chef de l’État. Le gouvernement traîne les pieds, c’est à la dernière minute avec la pression de la CEDEAO que les autorités de la transition ont eu le courage d’accélérer le chronogramme. Conséquence, ils sont aujourd’hui coincés et obligés de reporter le référendum. Un report justifié par le gouvernement par une « ferme volonté des autorités de la transition d’appliquer les recommandations des Assises Nationales de la Refondation et la pleine opérationnalisation de l’Autorité Indépendante de Gestion des Élections (AIGE) ».

Par ce report il ouvre la voie au dialogue et à la concertation pour avoir l’adhésion du maximum de maliens à ces réformes.

La nouvelle date du référendum est fixée après concertation avec l’AIGE et les acteurs du processus électoral. Toutefois, le gouvernement rassure du retour de l’ordre constitutionnel après avoir mené les réformes nécessaires dans le respect de la durée de la transition.

Vinabé DENA

Lemalien.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here