Guinée : La CEDEAO rejette la durée de 36 mois de transition

0
90

 

 

Le Président Bi bissau-guinéen, et également président en exerce de la CEDEAO, Umaro Sissoco Embalo fait savoir que les 36 mois de transition proposé par les autorités de la Guinée Konakry est « inacceptable et non négociable ».

 

Interrogé à New York où la CEDEAO tient un sommet extraordinaire lors d’un entretien, Umaro Sissoco Embalo fait savoir que ce premier sommet depuis qu’il a pris fonction de président en exercice, sera consacré au réexamen de la situation de la Guinée et celle du Mali».

Par ailleurs, Embalo éclaire les lanternes, en précisant qu’il était en Guinée Conakry, et qu’il a discuté et arrivé à un consensus que la durée de la transition ne peut dépasser les 24 mois et que out sera mis au clair lors du sommet.  Il précise que «  si la junte guinéenne persiste à vouloir s’accrocher à son agenda portant sur les 36 mois, des lourdes sanctions seront prise ».

Notons que du coté du Burkina, Embalo annonce que la transition «se passe très bien avec le Burkina Faso qui respecte sa feuille de route ».

Lucrèce Kanté

Lemalien.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here