YOUSSOUF BATHILY, PRÉSIDENT DE LA CCIM ET DEUX DE SES COLLABORATEURS, PLACÉS SOUS MANDAT DE DÉPÔT

0
70

 

Après leurs interrogations au tribunal de la Commune III de Bamako, par le Pôle Économique et Financier, Youssouf Bathily, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM), son secrétaire général et son comptable, placés en garde à vue ce mardi 22 novembre, sont désormais écroués et mis sous mandat de dépôt, depuis ce mercredi 23 novembre 2022.

Les trois personnes à savoir Youssouf Bathily, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM), Cheick Oumar Camara, secrétaire général et Lamine Sacko, comptable sont poursuivis pour « atteinte aux biens publics ». Une affaire en lien avec la gestion d’un fonds de la Covid-19 d’un montant de 10 milliards de francs CFA.

Dans un pays en quête d’argent et de justice. Cette procédure en cours contre le président de la CCIM est un signal fort. D’autant plus que Youssouf Bathily était un soutien fort de la transition. Il a mené plusieurs déplacements à l’extérieur du pays afin que le pays soit ravitaillé en produits de première nécessité, au moment où le Mali était sous embargo.

Si la justice devrait continuer sur ce chemin. On peut se poser la question, à qui le prochain tour ?

 

Vinabé DENA

Lemalien.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here