๐—๐—จ๐—ฆ๐—ง๐—œ๐—–๐—˜ : ๐—Ÿ’๐—˜ฬ๐—ง๐—”๐—ง ๐—š๐—จ๐—œ๐—ก๐—˜ฬ๐—˜๐—ก ๐—ฆ๐—œ๐—š๐—ก๐—˜ ๐—จ๐—ก ๐—ฃ๐—ฅ๐—ข๐—ง๐—ข๐—–๐—ข๐—Ÿ๐—˜ ๐——’๐—”๐—–๐—–๐—ข๐—ฅ๐—— ๐—”๐—ฉ๐—˜๐—– ๐—Ÿ๐—” ๐—–๐—ข๐—จ๐—ฅ ๐—ฃ๐—˜ฬ๐—ก๐—”๐—Ÿ๐—˜ ๐—œ๐—ก๐—ง๐—˜๐—ฅ๐—ก๐—”๐—ง๐—œ๐—ข๐—ก๐—”๐—Ÿ๐—˜ ๐——๐—”๐—ก๐—ฆ ๐—Ÿ๐—˜ ๐—–๐—”๐——๐—ฅ๐—˜ ๐——๐—จ ๐—ฃ๐—ฅ๐—ข๐—–๐—˜ฬ€๐—ฆ ๐——๐—˜๐—ฆ ๐— ๐—”๐—ฆ๐—ฆ๐—”๐—–๐—ฅ๐—˜๐—ฆ ๐——๐—จ ๐Ÿฎ๐Ÿด ๐—ฆ๐—˜๐—ฃ๐—ง๐—˜๐— ๐—•๐—ฅ๐—˜ ๐Ÿฎ๐Ÿฌ๐Ÿฌ๐Ÿต

0
623

 

๐—๐—จ๐—ฆ๐—ง๐—œ๐—–๐—˜ : ๐—Ÿ’๐—˜ฬ๐—ง๐—”๐—ง ๐—š๐—จ๐—œ๐—ก๐—˜ฬ๐—˜๐—ก ๐—ฆ๐—œ๐—š๐—ก๐—˜ ๐—จ๐—ก ๐—ฃ๐—ฅ๐—ข๐—ง๐—ข๐—–๐—ข๐—Ÿ๐—˜ ๐——’๐—”๐—–๐—–๐—ข๐—ฅ๐—— ๐—”๐—ฉ๐—˜๐—– ๐—Ÿ๐—” ๐—–๐—ข๐—จ๐—ฅ ๐—ฃ๐—˜ฬ๐—ก๐—”๐—Ÿ๐—˜ ๐—œ๐—ก๐—ง๐—˜๐—ฅ๐—ก๐—”๐—ง๐—œ๐—ข๐—ก๐—”๐—Ÿ๐—˜ ๐——๐—”๐—ก๐—ฆ ๐—Ÿ๐—˜ ๐—–๐—”๐——๐—ฅ๐—˜ ๐——๐—จ ๐—ฃ๐—ฅ๐—ข๐—–๐—˜ฬ€๐—ฆ ๐——๐—˜๐—ฆ ๐— ๐—”๐—ฆ๐—ฆ๐—”๐—–๐—ฅ๐—˜๐—ฆ ๐——๐—จ ๐Ÿฎ๐Ÿด ๐—ฆ๐—˜๐—ฃ๐—ง๐—˜๐— ๐—•๐—ฅ๐—˜ ๐Ÿฎ๐Ÿฌ๐Ÿฌ๐Ÿต

Dans le souci de coopรฉrer pleinement pour la tenue effective et la rรฉussite du procรจs des massacres du 28 septembre 2009 au stade du mรชme nom, qui a dรฉmarrรฉ ce mercredi, la Rรฉpublique de Guinรฉe et la Cour pรฉnale internationale se sont engagรฉes ร  travers la signature d’un protocole d’accord รฉtabli ร  cet effet.

Les deux parties reprรฉsentรฉes respectivement par le Chef de l’ร‰tat, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA, et le procureur de la Cour Pรฉnale Internationale, M. Karim A.A KHAN, manifestent ainsi ร  travers cette signature, leur volontรฉ de voir se dรฉrouler dans les meilleures conditions les audiences du procรจs qui vient de dรฉmarrer, 13 ans aprรจs les faits.

Se prononรงant ainsi sur le contenu dudit protocole, M. Karim.A.A KHAN a affirmรฉ qu’il porte entre autres sur le respect de la Charte de la Transition en vigueur en Rรฉpublique de GUINร‰E, l’assistance technique de la CPI, le partage des informations entre lโ€™ร‰tat guinรฉen et le bureau de la CPI sur l’รฉvolution des audiences pour mener ร  bon port ledit procรจs. Le procureur de la CPI, impressionnรฉ par le travail abattu en un temps record par les autoritรฉs guinรฉennes sous le magistรจre du Colonel Mamadi DOUMBOUYA, dans le cadre de lโ€™organisation du procรจs du stade du 28 septembre 2009, a rรฉitรฉrรฉ la volontรฉ et la disponibilitรฉ de son bureau dโ€™accompagner la Guinรฉe. Le tout, dans le respect de la souverainetรฉ de la Guinรฉe et de lโ€™indรฉpendance de la justice guinรฉenne.

Le prรฉsident de la transition, Colonel Mamadi DOUMBOUYA a rappelรฉ que ce procรจs est la volontรฉ du peuple souverain de Guinรฉe de prendre son destin en main. Pour lui, les Guinรฉens sont rรฉsolument engagรฉs ร  ล“uvrer pour la manifestation de la vรฉritรฉ ร  lโ€™effet de panser les plaies et aller de lโ€™avant.

Le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Alphonse Charles WRIGHT a dรฉclarรฉ que la date de ce mercredi 28 Septembre 2022, marquant le dรฉmarrage du procรจs des รฉvรจnements douloureux du 28 septembre 2009, s’inscrit dans les annales de l’histoire guinรฉenne et africaine. Selon lui, le procรจs qui se tient actuellement ร  Conakry, est une premiรจre en Afrique, comme le dรฉmontre le protocole d’accord signรฉ entre la GUINร‰E et le bureau de la CPI, permettant au procรจs d’aller jusqu’au bout.

La signature de ce prรฉsent protocole entre le prรฉsident de la transition, Colonel Mamadi DOUMBOUYA et le procureur de la CPI Karim.A.A KHAN s’est passรฉe au palais Mohammed V.

SOURCE : ๐——๐—–๐—œ-๐—ฃ๐—ฅ๐—š

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here