STADE MALIEN DE BAMAKO : Cheick Fanta Mady Diallo renvoyé dans les tribunes

0
154

 

Désigné par des supporters et autres responsables du club comme celui qui est à la base de l’échec des Blancs de Bamako durant la saison 2021 – 2022, Cheick Fanta Mady Diallo est contraint à quitter son poste de Président du Stade Malien de Bamako, ce lundi 08 août 2022 par les Sages du club.

Avant d’être Président du Stade Malien de Bamako, Cheick Fanta Mady Diallo a d’abord assuré l’intérim à la tête des blancs de Bamako, après la démission du bureau sortant dirigé par Me Boubacar Karamoko Coulibaly.

Le 03 octobre 2021, lors d’une Assemblée générale, les Sages des pensionnaires de Sotuba ont jeté leur dévolu sur Cheick Diallo pour hisser le club au firmament du football africain. M. Diallo et son bureau se sont fixés comme objectif, « aller en phase de poule de la Ligue des Champions africains de football ».

Lors des compétitions africaines de l’année dernière, le club s’est vu éliminer de la ligue des Champions africains et de la Coupe de la Confédération. Pire, les blancs de Bamako ont terminé la saison vierge, car éliminé en demi-finale de la Coupe du Mali par l’AS Réal de Bamako et 4è du championnat national. Un échec d’autant plus que durant des années le club a toujours terminé la saison avec au moins un trophée.

Les sages devraient rapidement mettre tout en œuvre pour d’abord réconcilier les supporters, anciens responsables du club et Sympathisants et ensuite choisir un bureau exécutif consensuel pour les blancs de Bamako. Le temps n’y plus, l’ouverture de la nouvelle saison s’approche, il faut se renforcer et se fixer de nouveaux objectifs pour aller de l’avant.

Vinabé DENA
lemalien.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here