Attaque complexe et coordonnée contre les Unités FAMa de Tessit : Un bilan lourd, 17 militaires morts et 04 civils tués. 07 terroristes neutralisés et 07 motos détruites

0
163

 

Les unités des Forces Armées Maliennes ( FAMa ) de Tessit ont fait l’objet d’une attaque complexe et coordonnée des groupes armés terroristes de l’État Islamique au Grand Sahara ( EIGS ), ce dimanche 07 août 2022.

Selon le communiqué de l’état-major général des Armées, le bilan enregistré du côté ami est de 17 morts, 04 civils tués, 22 blessés, 09 portés disparus FAMa et d’importantes pertes matérielles dont 03 véhicules et des dommages sur d’autres véhicules. Côté ennemi, 07 neutralisés, 07 motos détruites et un nombre inconnu de morts et blessés emportés par les assaillants. Les recherches et évacuations sont en cours. Un bilan pour le moment « provisoire et susceptible d’évoluer », précise l’armée.

l’état-major général des Armées dans son communiqué révèle que les terroristes ont bénéficié de l’« appui drones et artillerie avec un usage des explosifs et véhicule piégé ». Le communiqué poursuit, « les opérations clandestines et non coordonnées de survol enregistrées par les FAMa, dimanche à lundi, confirment la thèse que les terroristes ont bénéficié d’un appui majeur et d’une expertise extérieure ».

Cette expertise extérieure dont fait mention l’armée vient de l’armée française, d’après plusieurs sources. D’autant plus que cette attaque de Tessit, dans la zone de Gao intervient au moment où la force Barkhane quitte sa base de Gao et du Mali.
Dans un communiqué en date du 07 août 2022, la Force Barkhane indique qu’elle a mené « une opération le 6 août contre des membres de groupes armés terroristes au Mali ». Est-ce que c’est réellement Barkhane à effectuer d’opération le 06 août ? Toujours des opérations de la Force Barkhane sur le territoire malien ? La date de la publication du communiqué de Barkhane correspond à date où l’attaque a eu lieu contre les FAMa à Tessit. Barkhane ajoute dans son communiqué, « la surveillance mise en place a permis de localiser avec précision, puis de neutraliser un cadre terroriste », et cela à 200 km au nord-est de Gao, dans la région de Telataï.
L’éventualité d’un appui français aux terroristes n’est pas à écarter, des gestes et actions le prouvent.

Vinabé DENA
lemalien.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here