JUSTICE / AFFAIRE BÉRETS ROUGES

0
355

« Le Général Amadou Haya Sanogo et 15 de ses Coaccusés en liberté provisoire »

La Cour d’appel de Bamako, a décidé ce mardi 28 janvier 2020 de la mise en liberté provisoire de l’ancien homme fort de KATI, le Général Amadou Haya Sanogo et de ses Codétenus après sept (7) ans de détention sans jugement.

Auteur du Coup d’Etat de 2012 contre l’ancien président Amadou Toumani Touré. Il était écroué en prison à Selingué depuis 2013 dans l’affaire dite des 21 bérets rouges assassinés.

Son procès a été délocalisé en novembre 2016 à Sikasso, avant d’être renvoyé pour mener de nouvelles expertises dans un délai de 45 jours. Mais il n’y a plus eu de procès et toutes ses demandes de liberté provisoire de A. H. Sanogo étaient jusque là rejetées.

Cette énième liberté provisoire demandée et acceptée ce mardi matin intervient après le report de leur procès qui devrait se tenir le 13 janvier dernier, mais qui a finalement été annulé pour des raisons dites d’Etat et de la situation dans laquelle se trouve le Mali.

À noter que ni la partie civile, ni le ministère public ne s’est opposé à cette nouvelle demande de liberté provisoire.

Peut-on parler d’une libération définitive sans jugement ? En tout cas les jours avenir nous en dira plus.

Vinabé DENA

Lemalien.ml

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here