TAMBOUR BATTANT POUR LE CLIMAT : LA POPULATION DU VILLAGE DE SAMALÉ, SALUT L’INITIATIVE ET S’ENGAGE À DONNER VIE À L’ENVIRONNEMENT

0
160

 

Sensibiliser les populations, recueillir leurs préoccupations et les soumettre aux autorités en prélude à la COP27 en novembre prochain en Egypte, a conduit les caravaniers de la société civile malienne pour la justice climatique, le 04 octobre 2022 à Samalé, dans la commune du Mandé, cercle de Kati.

Après les étapes de Diéma, Nossombougou, Ségou, Koulikoro, c’était au tour de Badougou Samalé de recevoir les messagers de l’environnement.

Ainsi, le 05 octobre 2022, les caravaniers ont eu des échanges avec la population de Samalé.

Tour à tour, les caravaniers ont évoqué les problèmes liés au dérèglement climatique, comme par exemple, « la pollution de l’air dûe aux usines des pays industriels, la coupe abusive du bois, les feux de brousse… ». Appuyant ces propos, femmes, jeunes et vieux de Samalé dans leurs interventions ont fait le constat comme, « les inondations, la sécheresse, la dégradation des terres causé par les engrais chimiques, mais aussi les vents violents ».

Présent, pour la circonstance, le président de l’autorité intérimaire de la commune du Mandé, Nouhoum Kélèpily a relevé, « les paysans de notre commune connaissent les effets du changement climatique à travers des pénuries d’eau, des inondations qui impactent négativement la production agricole ». Il recommande qu’« il faut accentuer les campagnes de reboisement, sensibiliser les populations a ne pas posé des actions de dégradation et la pollution de la nature ».

Une déclaration a été remise au représentant du sous-préfet de Kalaban-Coro, Abdramane Dembélé.

Les caravaniers ont ensuite eu droit de visiter la mare sacré de Samalé ( Samalé Dalaba ), le premier puits du village ( Barabaro Kolon ), aujourd’hui sans eau et la tombe de la mère du premier chef de village ( Kany Ba Oulé ).

 

Vinabé DENA

Lemalien.com

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here