Tourisme : Rallye Budapest-Bamako, l’édition de cette année passera par la Guinée

0
136

 

Dans un point de presse, le Ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat de la Guinée Conakry Bill de Sam a annoncé que du jeudi 3 au lundi 7 novembre,  les préfectures de Koundara, Labé et Kindia vibreront cette année au rythme du passage du Rallye Budapest-Bamako.

L’évènement s’inscrit dans le cadre de la promotion de la destination Guinée. Il connaîtra la participation de 560 touristes européens et 257 véhicules. Le circuit partira de Koundara en passant par Labé, Kindia avant de rallier la Sierra Léone.

Dans son discours le Ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat a tout d’abord rappelé que cet événement est à sa deuxième édition. Et que par  rapport à la première édition,  son département a travaillé à l’interne avec des partenaires en vue de la légalisation et la structuration de l’évènement, avec la pleine participation des trois secteurs dont il a charge.

 » Il y aura des activités touristiques. Ces touristes qui vont franchir notre territoire vont faire des achats. Il y aura des  animations culturelles.  Il aura un marché éphémère des artisans. Et cela fera beaucoup  d’entrées d’argent. C’est une chance que nous devons saisir pour que pendant cette traversée la Guinée soit très belle « , a confié Bill de Sam.

Tout en invitant les autorités et autres populations des zones traversées à réserver un accueil chaleureux  aux hôtes, le ministre a déclaré travailler avec les partenaires afin que cet événement arrive soit pérenne. Toute chose qui  s’inscrit dans le cadre de la promotion culturelle, touristique et artisanale.

De son côté, le Secrétaire général du département, Faya François Bourouno a informé que le Rallye Budapest-Bamako n’est pas un rallye de course de vitesse ; plutôt un rallye de découverte.

 » C’est la découverte de la nature, de notre beau paysage. Ce qui fait que nous avons identifié trois points sur lesquels nous allons installer des bivouacs. Autour des buvettes,  il y aura non seulement de la nourriture qui va être servie, de  la boisson qui va être servie, mais aussi, il y aura des animations culturelles, également, des artisans qui viendront exposer les œuvres artisanales, des œuvres d’art également. Ce sont des choses qui peuvent générer un impact très important pour notre économie,  mais aussi pour notre société  » a-t-il conclut.

Lucrèce Kanté

Lemalien.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here