Gabon : Le Symbole de la Francafrique éteint ?

0
597

 

Ce coup d’État était pratiquement inévitable au vu des évènements qui se sont déroulés avant, pendant et après les élections. 

La manière de l’annonce des résultats indiquent clairement qu’il ne s’agissait plus d’une élection, mais le maintien d’une dynastie.

Coupé RFI, France 24, TV5MONDE et Internet était une sorte d’aveu d’échec d’Ali Bongo Ondimba.

Tous les Gabonais se sont sentis fier de quitter la gouvernance de la famille Bongo vieille de 55 ans.

Toutefois, il faut avoir une analyse approfondie de la survenue de ce coup d’État. Paris n’était plus en phase avec Libreville sur plusieurs sujets, notamment l’adhésion du Gabon dans le Commonwealth et aussi le choix d’Emmanuel Macron de mettre fin à la Francafrique.

LE GÉNÉRAL BRICE OLIGUI NGUEMA EST-IL LA SOLUTION ?

Fils d’un ancien général de l’armée gabonaise, Brice Oligui Nguema formé à l’Académie royale militaire de Meknès, au Maroc tout comme Ali Bongo Ondimba. Le général Oligui s’affiche comme image de la continuité de la famille Bongo Ondimba sous un autre « nom ». La raison mis en avant est son lien avec cette famille. Il est ancien aide de camp du père Omar Bongo Ondimba et devient quelques plutard Chef de la garde Républicaine, chargée de la protection du pouvoir.

Brice Oligui Nguema a juste profiter de la situation avec l’appuie et la Bénédiction de la France.

Vinabé Dena

Lemalien.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here