L’intervention militaire internationale au Mali : « les populations maliennes n’ont pas tiré les bénéfices de ce déploiement massif », dixit Sadio Camara, ministre de la Défense

0
138

 

À Moscou ( Russie ) dans le cadre de la 10è conférence pour la sécurité internationale. Le Colonel Sadio Camara, ministre de la Défense et des Anciens Combattants du Mali a estimé que la mission des forces internationales déployées au Mali en réaction à l’invention terroristes en 2013 s’est soldée par un échec. « la force Barkhane, la MINUSMA, la force conjointe du G5-Sahel, les missions Européennes ( EUTM, EUCAP-Sahel et Takuba ) sensées soutenir l’État Malien et les forces de Défense et de Sécurité du Mali ont créé un embouteillage sécuritaire dont l’une des conséquences a été de maintenir une sorte de statu-quo, malgré la signature de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger », regrette le Colonel Camara. Il ajoute, « les populations maliennes n’ont pas tiré les bénéfices de ce déploiement massif ».

 

Cet échec des forces étrangères au Mali a envenimé la situation sécuritaire dans le pays avec la propagation de l’insécurité dans le centre et le sud, mais aussi dans la sous-région jusqu’à la façade Atlantique, estime le Colonel Sadio Camara.

 

Les pays européens avec en tête la France ignorent la volonté des autorités maliennes à mettre tout en œuvre pour recouvrir l’intégrité territoriale du Mali, utilisent le droit international et les restrictions financières et commerciales pour briser la capacité de l’État à faire face aux menaces.

« Déterminé et décomplexé, le Mali estime qu’aucune puissance ne peut prétendre à une exclusivité de la coopération malienne. Le Mali veut nouer des partenariats gagnant-gagnant avec tous ceux qui ont la capacité et la volonté de coopérer dans le respect de sa souveraineté », note le ministre malien de la Défense. La Russie partenaire historique du Mali a, une nouvelle fois démontré sa fiabilité et sa sincérité envers le Mali, déclare le Colonel Camara.

 

Le principal artisan du renforcement de l’axe Bamako – Moscou, s’est réjoui du soutien technique et matériel de la Russie envers le Mali dont les résultats sur le terrain sont plus que salutaire, « le retour de l’espoir dans les villages, 100 milles réfugiés et déplacés sont retournés dans les villages, la libre circulation devient une réalité, l’agriculture reprend, l’activité commerciale se développe et l’administration se rédéploie ».

 

Vinabé DENA

Lemalien.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here